Les nouvelles normes européennes d'économie de carburant et d'émission de CO2 : anticiper la route

4 min de lecture 4 min de lecture

Tous les véhicules neufs européens doivent désormais se conformer à des normes strictes en matière d'économie de carburant et d'émission de CO2. Volvo Trucks investit massivement dans de nouvelles solutions de transport durables et s'efforce sans cesse d'agir sur l'impact énorme que cela va avoir sur l'industrie des poids lourds.

Point de vue de Lars Mårtensson sur les objectifs ambitieux de l'UE en matière d'émissions de CO₂

Quelles sont les exigences de la nouvelle législation ?
« Depuis le 1er janvier 2019, tous les constructeurs de poids lourds doivent déclarer la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone des véhicules neufs vendus en Europe. Il s'agit de la première étape du processus de déclaration qui permettra à notre secteur de répondre à l'objectif ambitieux de l'UE en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir 15 % d'ici 2025 et 30 % d'ici 2030. »

Quelle est la position de Volvo Trucks concernant la nouvelle réglementation décidée par l'UE ?
« Nous l'envisageons comme une évolution positive, mais complexe : le secteur tout entier doit accélérer le développement dans l'optique de réduire les émissions de carbone. Le bon côté des choses, c'est que l'on obtiendra une réduction considérable des émissions et que cela devrait créer une émulation saine entre les constructeurs dans la course aux nouvelles technologies. Nous pensons également qu'une approche holistique plus intégrée pourrait libérer un potentiel encore plus grand. Il n'est pas seulement question de nouvelles technologies : conduite économique, chaînes cinématiques durables, meilleur accès aux biocarburants et plus grande capacité de transport, voilà des éléments qui ont également un rôle important à jouer. »

Lars Mårtensson

« Nous recommandons d'augmenter les incitations financières pour les transporteurs qui choisissent d'investir dans des véhicules neufs présentant un impact moindre sur le climat », déclare Lars Mårtensson, Director Environment and Innovation chez Volvo Trucks.

Comment Volvo Trucks répondra à la hausse de la demande en solutions durables ?
« En investissant en permanence dans de nouvelles technologies plus durables. Nous avons déjà commercialisé nos premiers modèles électriques et nous commencerons la production en série cette année. Nous proposons également d'autres options de chaînes cinématiques, par exemple au GNL et au biogaz. Parallèlement, nous avons décelé un fort potentiel dans les améliorations à apporter à l'ensemble du véhicule et nous continuons d'améliorer les boîtes de vitesses, les chaînes cinématiques, les pneus et l'aérodynamique sur notre gamme de véhicules. L'objectif est d'accompagner nos clients en leur proposant des solutions à bon rendement énergétique qui répondent à leurs besoins spécifiques. »

Pourquoi les sociétés de transport investissent-elles dans des modes de transport plus durables ?
« Parce qu'ils représentent l'avenir. Comme ils s'inscrivent sur le long terme, la valeur de revente de véhicules offrant un meilleur rendement énergétique sera supérieure. Cela pourrait inciter les clients à acheter un véhicule électrique ou au gaz, par exemple. Selon nous, un tel développement s'avérera bénéfique pour les clients et les acheteurs de transport qui choisissent d'être à la pointe. »

Comment les incitations à réduire les émissions de carbone pourraient-elles contribuer à accélérer la transition ?
« Volvo Trucks recommande d'augmenter encore les incitations financières pour les transporteurs qui choisissent d'investir dans des véhicules neufs présentant un impact moindre sur le climat. Étant donné que notre secteur d'activité accorde un vif intérêt aux nouvelles technologies, mais accuse de faibles marges, toute incitation fiscale susceptible d'abaisser les coûts d'exploitation pourrait vraiment faire la différence sur le résultat net. Nous pensons également qu'il est indispensable d'accroître les investissements dans les infrastructures de recharge et de réapprovisionnement. »

Qu'implique l'objectif de réduction de 30 % des émissions liées aux transports d'ici 2030 ?
« En résumé, les constructeurs, les compagnies d'énergie, les transporteurs et leurs clients doivent viser un même objectif. Il s'agit de notre plus gros défi à ce jour et nous devons être en mesure d'accélérer les développements techniques. Or, le processus d'approbation actuel de l'UE est trop lent. Je suis optimiste quant à notre position sur le marché. Nous avons déjà répondu présents par le passé, et nous serons encore meilleurs à l'avenir. » 

NORMES EUROPÉENNES SUR LES ÉCONOMIES DE CARBURANT

  • Les émissions de CO₂ moyennes doivent être réduites de 15 % d'ici 2025 et de 30 % d'ici 2030 (avec 2019 comme année de référence).
  • La réglementation de l'UE concernant les émissions de CO2 des poids lourds s'applique aux véhicules produits et immatriculés à partir de 2019.
  • Les niveaux de réduction se réfèrent à la moyenne des émissions des poids lourds produits par les différents constructeurs.
  • Depuis le 1er janvier 2019, tous les poids lourds neufs vendus au sein de l'UE doivent déclarer leur consommation de carburant et leurs émissions de CO2. Les réductions des émissions statuées se fondent sur les valeurs indiquées dans la déclaration.
  • Le trafic routier des poids lourds représente un peu moins de 5 % du total des émissions de gaz à effet de serre au sein de l'UE.

Sur le même sujet

Il est plus simple d'opter pour une solution offrant un bon rendement énergétique

La nouvelle réglementation de l'Union européenne sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 entrera en vigueur en 2019. Elle renforcera la transparence et la redevabilité et devrait multiplier le nombre de solutions de transport offrant ...

La transition électrique simplifiée

Les véhicules électriques ne se limitent pas à des batteries et des stations de recharge. Ils peuvent contribuer à améliorer les conditions de travail des conducteurs et à augmenter les bénéfices des sociétés de transport. Trois experts de Volvo ...

Il n’existe pas de solution universelle

La transition vers le transport durable est à la fois synonyme d’opportunités et de défis pour l’industrie du transport. En étroite collaboration avec ses clients, Volvo Trucks développe sans cesse de nouvelles technologies pour optimiser le ...